Infos Club

Fermer Présentation

Fermer Les composantes

Quiz pas con
Les vidéos

fermer Les comiques

fermer Les douteuses

fermer Les modestes

fermer Les tests divers

fermer Les tirs précis

L'info en bref
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

L'info en bref - RTL info

RTL Info - Belgique


Toute l'actualité belge - 24h/24 - 7j/7 en texte mais aussi en images et en vidéos


Laissé libre après l'agression sexuelle de sa fille d'un an, il a récidivé à ses 9 ans: 4 ans de prison  Voir?

La police judiciaire fédérale de Louvain a ouvert une enquête sur des échanges de pornographie mettant en scène des enfants. Le prévenu, C.V., a échangé des conversations à caractère sexuel à propos de mineurs avec un homme qu'il avait rencontré sur un forum. Le 6 décembre 2018, lors de la perquisition de son domicile, des milliers d'images pédopornographiques ont été trouvées sur l'ordinateur portable du prévenu.

L'homme originaire de Damme a également pris des photos d'adultes et d'enfants nus dans des camps nudistes. Il a aussi échangé des photos de nu qu'il avait prises avec sa fille. Lors d'un premier interrogatoire, la jeune fille a admis à contrecoeur que son père avait pris ces photos. Elle a finalement indiqué avoir également dû toucher son père plusieurs fois à l'été 2017 et en août 2018. Il l'aurait battue à deux reprises et a violé la petite fille.

En 2011, le tribunal pénal de Gand avait déjà condamné le prévenu à une peine avec sursis pour détention de pornographie mettant en scène des enfants et l'agression de sa fille. Au moment de ces faits, la victime avait à peine un an. Il avait reconnu les faits.

L'homme a été placé en garde à vue depuis le mois de mars. Le tribunal l'a finalement condamné à quatre ans de prison, dont un an avec sursis. Il a également reçu une interdiction de contact avec sa fille. L'homme devra être suivi. Il doit verser respectivement 10.000 et 1.500 euros d'indemnité à la victime et à sa mère. Le prévenu a perdu ses droits civils pendant dix ans et n'est autorisé à occuper aucun poste où il puisse entrer en contact avec des mineurs au cours des dix prochaines années.

... / ... Lire la suite

(23/07/2019 : 14:31)
"Risque de coup de soleil rapide si vous ne vous protégez pas": un indice UV très élevé ces prochains jours  Voir?

L'indice UV mesure l'intensité du rayonnement ultraviolet qui donne une mesure de la vitesse à laquelle une peau non protégée serait brûlée. Un indice UV qui toute cette semaine dépassera le chiffre de 7.

En dessous de 2, l'indice est faible. Le risque de brûlure sur une peau non protégée est quasi nulle. Entre 2 et 5 l'intensité est modérée, entre 5 et 7 le risque de coup de soleil est rapide, et entre 7 et 10, le risque de brûlure est extrême. Au-delà de 10, les brûlures sont quasi immédiates.

Pour cette semaine, nous serons toujours avec un indice UV au-dessus de 7. Avec comme conséquences, le risque de coup de soleil rapide si vous ne protégez pas votre peau avec une crème solaire d'indice 30 minimum. Donc, pensez-bien à protéger vos enfants et les seniors s'ils sont exposés cette semaine.

... / ... Lire la suite

(23/07/2019 : 14:28)
(23/07/2019 : 14:03)
Accueil positif mais prudent de Beci qui attend la phase des concrétisations  Voir?

(Belga) L'organisation patronale bruxelloise Beci estime que, sur le papier, le texte de la déclaration de politique générale du nouveau gouvernement bruxellois contient beaucoup de points sur lesquels elle avait insisté dans son memorandum et lors des rencontres avec les décideurs politiques. Elle dit toutefois attendre leur concrétisation pour se prononcer définitivement.

"Beaucoup de points sur lesquels nous avons insisté dans notre mémorandum et dans nos rencontres avec les décideurs politiques s'y retrouvent. C'est tout spécialement le cas pour les matières relatives à la formation et à l'emploi", a commenté mardi Jan De Brabanter, secrétaire général de Beci. "Quand je lis qu'il faut soutenir l'accompagnement des entrepreneurs, encourager la digitalisation et soutenir le développement international, je ne peux qu'applaudir. Idem pour la place de l'économie et des activités productives en ville. Le tout c'est de voir comment", a quant à lui, souligné Olivier Willocx, CEO de Beci. Les responsables de l'organisation patronale souhaitent pouvoir rencontrer rapidement chacun des membres de l'équipe gouvernementale pour discuter des moyens et des solutions à mettre en oeuvre. (Belga)

... / ... Lire la suite

(23/07/2019 : 13:22)
(23/07/2019 : 11:53)
Le déficit de l'État belge en plein dérapage de plusieurs milliards: à qui la faute, peut-on réagir vite et avec quelles solutions?  Voir?

Le déficit structurel de l'entité I (État fédéral et Sécurité sociale) s'alourdit de 3,8 milliards d'euros en 2019, selon le dernier rapport du comité de monitoring cité hier par les journaux 'Het Laatste Nieuws' et 'L'Echo', ainsi que par la chaîne LN24.

Le déficit structurel serait de 6,93 milliards d'euros fin 2019, soit 2,15 milliards d'euros de plus par rapport à la fin 2018, écrit 'L'Echo'. Par rapport aux objectifs du programme de stabilité 2019-2022, il se creuse même de 3,8 milliards d'euros.

Bruno Colmant, économiste et professeur à la Solvay Business School, expliquait à 8h sur Bel RTL pourquoi le déficit s'est creusé: "Peu de croissance économique ça veut dire moins de recettes fiscales pour l'Etat fédéral. Ça veut dire aussi plus de dépenses sociales, c'est le cas notamment des pensions."


La faute à la N-VA qui a quitté le gouvernement ?

Pour le ministre sortant des Finances Alexander De Croo (OpenVld), c'est la N-VA qui, après avoir quitté le gouvernement Michel en décembre 2018, rendant impossible l'adoption du budget, est responsable du dérapage.

Mais ce mardi, l'ex-ministre des Finances N-VA Johan Van Overtveldt, devenu député européen, a renvoyé la patate chaude à De Croo. Pour lui, puisque la N-VA a quitté le gouvernement par la faute des partis CD&V, MR et OpenVld, ce dérapage budgétaire est de leur responsabilité.


Impossible de réagir sans gouvernement

Le gouvernement en affaires courantes est en principe dans l'incapacité de réagir alors que le projet de budget 2019 a été remisé et qu'aucun contrôle budgétaire n'a eu lieu. L'État fonctionne actuellement avec des douzièmes provisoires votés tous les trimestres par le parlement. À la mi-octobre, la Belgique doit remettre à l'Europe une épure de budget qui doit, en principe, s'inscrire dans le cadre d'un programme de stabilité.

Alexander De Croo a invité sur le site du Laatse Nieuws "la N-VA et le PS à cesser leur opposition au gouvernement minoritaire et à former un nouveau gouvernement". "En tant que pays, nous ne pouvons pas nous permettre de continuer à dire que nous avons le temps, comme cela a été le cas ces derniers mois", a-t-il ainsi déclaré lundi sur le plateau de 'Terzake' (VRT). "Chaque mois que nous laissons derrière nous rend les choses plus difficiles pour un gouvernement, qui devra ensuite payer double."


Gauche et droite ont des solutions opposées pour redresser la situation

Mais pour le PS, l'actuel ministre ne doit pas fuir ses responsabilités. "Le PS n'est pas responsable de la politique d'austérité qui pèse sur la croissance. Et le ministre De Croo ne doit pas confondre les affaires courantes avec les affaires coulantes", a réagi le chef de groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej, l'invitant à faire preuve de "volonté politique en matière de lutte contre la fraude fiscale et de recouvrement de l'impôt notamment". Il s'agit de "faire tourner l'administration", a-t-il dit à l'agence Belga.

Pour l'actuelle ministre du Budget en affaires courantes, Sophie Wilmès (MR), citée dans un communiqué, "il sera nécessaire de maintenir la prudence budgétaire". Un certain nombre de dépenses "continueront de faire l'objet d'un contrôle administratif et budgétaire renforcé", a-t-elle précisé.

Entre couper dans les dépenses publiques pour la droite et récupérer les milliards de la fraude fiscale pour la gauche, même si PS et N-VA se mettaient autour d'une même table, le fossé reste grand entre les partis.

... / ... Lire la suite

(23/07/2019 : 14:11)
Prévisions météo: nuit étouffante, record de chaleur puis chute brutale de plus de 15°C  Voir?

Ce mardi, l'Institut Royal de Météorologie prévoit un ciel presque 100% bleu, avec des maximas atteignant 29°C à la mer ou sur les hauteurs et 34°C en plaine, avec un vent faible venant du sud-est.

Cette nuit sera très chaude avec des minimas de 23°C sur l'ouest du pays : signe que l'air du Sahara sera arrivé sur nos régions. Exception : les Hautes-Fagnes respireront toujours sous 14°C.


Mercredi et jeudi : possible alerte rouge

Les températures continueront de grimper avec jusqu'à 33°C à la mer et 38°C en plaine et dans les villes. Idem jeudi mais avec encore un petit degré de plus : jusqu'à 39°C sont attendus.


Vendredi : lente diminution des températures

Il continuera à faire très chaud vendredi avec jusqu'à 35°C en Campine, mais quelques averses orageuses pourraient venir rafraîchir l'atmosphère.


Week-end sous la pluie

Samedi, la perturbation qui a débuté vendredi touchera tout le pays avec des précipitations sur tout le territoire et pas plus de 24°C. Dimanche, retour d'éclaircies entre les averses, mais toujours pas plus de 23°C.


... / ... Lire la suite

(23/07/2019 : 09:23)
Météo - Du soleil comme s'il en pleuvait  Voir?

(Belga) Le ciel sera bleu mardi et le soleil continuera de briller de mille feux, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM). L'est du pays pourrait se trouver sous quelques voiles d'altitude. Le thermomètre chauffera, affichant 28 à 29 degrés à la Côte et sur les sommets de l'Ardenne, et jusqu'à 34 degrés en Campine. Un vent faible soufflera de direction sud-est tandis qu'au littoral, il sera modéré de secteur nord-est.

La nuit sera douce, avec des minima compris entre 14 et 23 degrés. Presque aucun nuage ne viendra gâcher le ciel serein. La Belgique suffoquera mercredi, avec un mercure oscillant entre 32 et 38 degrés. L'ouest du pays pourrait bénéficier d'une petite brise maritime en cours d'après-midi et de soirée, ce qui ramènera de l'air un peu moins chaud. La nuit sera brûlante, avec des températures qui ne descendront pas sous les 20 degrés dans la plupart des régions. La vague de chaleur s'accentuera encore jeudi, avec des températures grimpant jusqu'à 39 degrés. Il s'agira probablement de la journée la plus chaude. (Belga)

... / ... Lire la suite

(23/07/2019 : 07:05)
Un produit emballé sur 7 pèse moins lourd que sur l'étiquette  Voir?

Lorsque des produits sont emballés en l'absence du consommateur, le poids net du produit doit être indiqué sur l'emballage. Pourtant, un contrôle sur sept réalisés par le SPF Finances l'an passé a mis à jour des irrégularités. "Dans la majorité des cas, environ 95%, il s'agit d'un poids plus léger", assure Bart Tierens, porte-parole de Wouter Beke.

Le ministre souhaite redresser la situation. "Il y aura dans un premier temps une campagne, en collaboration avec les fédérations des supermarchés et détaillants. Ensuite, des contrôles spécifiques auront lieu", est-il annoncé. Les commerçants en infraction risquent un procès-verbal.

 

... / ... Lire la suite

(23/07/2019 : 07:20)
L'ancien administrateur général de la RTBF Robert Wangermée est décédé  Voir?

(Belga) L'ancien administrateur général de la RTBF Robert Wangermée est décédé, annonce lundi soir le service public francophone. L'homme, qui était également musicologue, avait 98 ans.

Grand amateur de musique, Robert Wangermée était entré à l'INR, l'ancêtre de la RTBF, en 1946. Il y a été directeur du service musical en 1953, a créé le troisième programme radio, spécialisé dans la musique classique, qui est devenu Musiq3, et établit la retransmission en direct du Concours Reine Elisabeth, rappelle le service public. Il en est ensuite devenu administrateur-général de 1960 à fin 1984, avant de prendre la présidence du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et du Conseil de la musique. Son héritage musical perdure aujourd'hui au travers de Musiq3, "qui continue d'offrir aux amateurs, aux passionnés une programmation musicale riche et à rendre accessible l'univers musical aux non initiés", lui rend encore hommage la RTBF. Robert Wangermée avait été choisi comme l'un des cent Wallons du siècle par l'institut Jules Destrée en 1995. Il "a consacré sa vie au média de service public, dont il a toujours défendu l'indépendance. Passionné d'arts et de musique, il a été une pièce maîtresse dans la défense de la création belge francophone. Il a forgé des générations de professionnels, qui continuent d'oeuvrer pour la modernité du service public", a commenté son actuel administrateur général Jean-Paul Philippot. (Belga)

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 22:42)
L'ancien administrateur général de la RTBF Robert Wangermée est décédé  Voir?

(Belga) L'ancien administrateur général de la RTBF Robert Wangermée est décédé, annonce lundi soir le service public francophone. L'homme, qui était également musicologue, avait 98 ans.

Grand amateur de musique, Robert Wangermée était entré à l'INR, l'ancêtre de la RTBF, en 1946. Il y a été directeur du service musical en 1953, a créé le troisième programme radio, spécialisé dans la musique classique, qui est devenu Musiq3, et établit la retransmission en direct du Concours Reine Elisabeth, rappelle le service public. Il en est ensuite devenu administrateur-général de 1960 à fin 1984, avant de prendre la présidence du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et du Conseil de la musique. Son héritage musical perdure aujourd'hui au travers de Musiq3, "qui continue d'offrir aux amateurs, aux passionnés une programmation musicale riche et à rendre accessible l'univers musical aux non initiés", lui rend encore hommage la RTBF. Robert Wangermée avait été choisi comme l'un des cent Wallons du siècle par l'institut Jules Destrée en 1995. Il "a consacré sa vie au média de service public, dont il a toujours défendu l'indépendance. Passionné d'arts et de musique, il a été une pièce maîtresse dans la défense de la création belge francophone. Il a forgé des générations de professionnels, qui continuent d'oeuvrer pour la modernité du service public", a commenté son actuel administrateur général Jean-Paul Philippot. (Belga)

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 22:42)
"Les chiffres du budget doivent être un signal de réveil pour les négociations"  Voir?

(Belga) Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld) espère que les chiffres du comité de monitoring sur le budget constituent un "signal de réveil" pour les négociations de formation d'un gouvernement fédéral. "En tant que pays, nous ne pouvons pas nous permettre de continuer à dire que nous avons le temps, comme cela a été le cas ces derniers mois", a-t-il ainsi déclaré lundi sur le plateau de 'Terzake' (VRT).

D'après le comité de monitoring, qui réunit des hauts fonctionnaires, le déficit budgétaire structurel s'élève aujourd'hui à 1,5% du PIB, soit 7,2 milliards d'euros. Cela signifie que depuis la chute du gouvernement Michel, le budget fédéral a dérapé de 3,8 milliards d'euros. "Il n'y a en fait qu'une seule solution: avoir un gouvernement ayant les pleins pouvoirs le plus rapidement possible", a réagi Alexander De Croo à ces chiffres. "Il y a deux partis qui sont les plus grands: la N-VA en Flandre et le PS en Wallonie et à Bruxelles. Il serait irresponsable que ces deux partis ne considèrent pas ce qui est sorti aujourd'hui comme un 'wake-upcall'", estime-t-il. "Chaque mois que nous laissons derrière nous rend les choses plus difficiles pour un gouvernement, qui devra ensuite payer double." Un gouvernement d'urgence, comme l'avait proposé Paul Magnette (PS) il y a plus d'un mois, ne résoudra rien, selon le ministre. "Un gouvernement d'urgence ne peut faire qu'un budget d'urgence. Ce dont nous avons besoin, c'est d'un gouvernement à part entière qui agisse de manière durable." Au cours de l'émission, ce dernier a également été interrogé sur les dissensions au sein du parti libéral flamand. "Nous sommes pour le moment dans une période de négociations importantes et je ne pense pas que nous, en tant que parti, devrions soudainement avoir cette discussion interne dans la presse", a-t-il confié. Alexander De Croo ne partage d'ailleurs pas les critiques de Vincent Van Quickenborne, selon qui le parti aurait trop bougé vers la gauche. "Je ne suis absolument pas d'accord avec cela. Je pense que le gouvernement précédent a été l'un des gouvernements les plus à la droite de notre pays de ces dernières décennies. Et nous en avons fait partie." (Belga)

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 22:19)
(22/07/2019 : 20:28)
La compagnie aérienne TUI plus sévère pour les bagages à main: voici les normes à respecter  Voir?

L'espace à bord des avions est limité et il est parfois impossible de ranger tous les bagages à main, de plus en plus nombreux à être hors dimensions, dans les coffres prévus à cet effet en cabine, constate TUI Fly. Ceux-ci sont alors souvent placés dans la soute. Cela peut causer l'insatisfaction du vacancier concerné mais provoque surtout une perte de temps inutile, qui n'est pas agréable pour les autres passagers et peut même retarder le décollage du vol.

La compagnie belge a dès lors décidé de prendre des mesures et de sensibiliser les voyageurs. Seul un bagage à main de 10 kg maximum et ne dépassant pas les dimensions 55 x 40 x 20 cm est autorisé par passager. Ces normes n'étaient jusqu'à présent pas rigoureusement contrôlées à l'enregistrement, ce qui menait à un nombre important de bagages trop lourds ou trop grands à bord des avions. Ce sera désormais le cas et un supplément sera à payer le cas échéant afin de mettre le bagage en soute. Une campagne de sensibilisation a été lancée dans les différents aéroports, sur les réseaux sociaux, dans les brochures et dans les documents de voyage. TUI fly rappelle en outre que des bagages plus légers permettent de diminuer les émissions de CO².

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 21:22)
Tomorrowland: une actrice néerlandaise arrêtée pour trafic de drogue  Voir?

L'actrice néerlandaise Imanuelle Grives a été arrêtée à Tomorrowland le week-end dernier, a indiqué le parquet lundi. Elle avait sur elle différents types de drogues et, lors d'une perquisition menée dans l'appartement qu'elle occupait, d'importantes quantités de stupéfiants ont également été découvertes. De son côté, l'actrice affirme se préparer pour un rôle.

Elle a été arrêtée sur le site de Tomorrowland avec plusieurs types de drogues dépassant la consommation personnelle, selon le parquet. Des stupéfiants ont également été retrouvés au airbnb que l'actrice occupait. Lundi, Imanuelle Grives a comparu devant le juge d'instruction. Elle n'a pas nié qu'elle voulait voulait vendre de la drogue mais a ajouté qu'elle l'avait uniquement fait pour se préparer à un nouveau rôle. Le juge d'instruction a décidé de la placer en détention.

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 18:02)
La facture budgétaire s'alourdit de 3,8 milliards d'euros  Voir?

(Belga) Le déficit structurel de l'entité I (Etat fédéral et Sécurité sociale) s'alourdit de 3,8 milliards d'euros en 2019, selon le dernier rapport du comité de monitoring cité lundi par LN24 et les journaux 'Het Laatste Nieuws' et 'L'Echo'.

Le déficit structurel serait de 6,93 milliards d'euros fin 2019, soit 2,15 milliards d'euros de plus par rapport à la fin 2018, écrit l'Echo. Par rapport aux objectifs du programme de stabilité 2019-2022, il se creuse même de 3,8 milliards d'euros. Le gouvernement en affaires courantes est en principe dans l'incapacité de réagir alors que le projet de budget 2019 a été remisé et qu'aucun contrôle budgétaire n'a eu lieu. L'Etat fonctionne actuellement avec des douzièmes provisoires votés tous les trimestres par le parlement. Selon le comité de monitoring, les recettes fiscales sont en retrait, en raison de la moindre croissance économique. Par ailleurs, les dépenses sociales augmentent en conséquence du vieillissement de la population. Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld) a invité sur le site du Laatse Nieuws "la N-VA et le PS à cesser leur opposition au gouvernement minoritaire et à former un nouveau gouvernement". (Belga)

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 17:44)
Nouvelle canicule: pour la première fois, la Belgique pourrait être placée en alerte ROUGE  Voir?

L'Institut royal météorologique (IRM) pourrait pour la première fois placer notre pays en alerte rouge suite à la nouvelle canicule. C'est ce qu'a déclaré le météorologue David Dehenauw sur le plateau de nos confrères de VTM ce lundi.

Il fera effectivement chaud cette semaine, voire même très chaud. Jeudi sera le jour le plus chaud. "Nous attendons plus de 35 degrés mercredi et jeudi, et la température dans les plus grandes villes ne tombera pas en-dessous de 22 degrés la nuit", a expliqué David Dehenauw.

Avec ces prévisions, l'IRM avait déjà placé la Belgique en alerte orange, mais une phase supplémentaire pourrait être franchie. "Demain, je consulterai la cellule régionale de l'environnement, et je n'exclus pas que nous proclamions l'alerte rouge", a indiqué David Dehenauw. Ce qui n'est jamais arrivé dans notre pays. Le système de code d'avertissement de chaleur existe depuis moins de vingt ans.




Les prévisions pour les prochains jours

Mardi, le ciel sera peu nuageux à serein. Les maxima seront compris entre 28 ou 29 degrés à la côte ainsi que sur les sommets de l'Ardenne et 33 degrés en Campine. Le vent sera faible de sud-est. A la côte, il deviendra modéré de nord-est.
Durant la soirée de mardi et la nuit suivante, le ciel restera pratiquement serein. Les minima seront compris entre 18 degrés en Hautes Fagnes à 23 degrés dans l'ouest. Le vent deviendra modéré de sud-est.

Mercredi, le temps restera ensoleillé et la chaleur s'accentuera avec des maxima de 32 ou 33 degrés sur les hauteurs et au littoral jusqu'à localement 37 ou 38 degrés ailleurs. Une petite brise maritime pourrait éventuellement ramener de l'air un peu moins chaud sur l'ouest du pays en cours d'après-midi et de soirée. Les températures nocturnes seront également élevées et ne repasseront pas sous la barre des 20 degrés dans la plupart des régions. Le vent sera donc majoritairement faible à modéré de sud à sud-est.

Jeudi, le temps sera toujours bien ensoleillé et ce sera probablement la journée la plus chaude. La chaleur sera en effet accablante avec des températures maximales qui grimperont par endroits jusqu'à 38 ou 39 degrés.

Vendredi, l'atmosphère devrait devenir plus instable dès l'après-midi avec la possibilité de quelques averses orageuses isolées. Les précipitations devraient s'étendre à de nombreuses régions la nuit suivante. De l'air plus frais devrait revenir sur l'ouest du pays avec des maxima proches de 24 degrés mais les températures pourraient encore dépasser les 30 degrés sur les provinces de l'est.

Samedi, les maxima reviendront partout aux normales de saison, légèrement supérieurs aux 20 degrés dans le centre. Des précipitations sont attendues.

Dimanche, quelques averses alterneront avec des éclaircies. Maxima jusqu'à 25 degrés.

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 19:27)
Vous voulez porter un short ou des tongs au boulot sous cette chaleur... mais en avez-vous le droit?  Voir?

"Il n'y a pas de règle, mais moi, je suis journaliste. Je ne mettrai jamais un short au travail", explique un homme interrogé dans la rue par Claire Sadzot et Steve Damman. "Il ne faut pas venir avec quelque chose qui soit ostentatoire. Il faut être un minimum couvert. Il faut une tenue de bureau légère, convenable et dans laquelle on soit aussi à l'aise", pense une femme. Ne pas montrer son ventre, éviter les motifs bariolés... Les idées sont nombreuses, mais il est difficile de connaître les règles précises, car il n'en existe aucune officielle.

"Il n'y a aucune loi. Le port de la cravate ou pas le port de la cravate est une question d'usage au sein de l'entreprise. Je me souviens d'avoir été à Louvain et j'avais vu que tous les travailleurs qui sortaient sur le temps de midi étaient en bermuda et ils allaient pique-niquer au parc à vélo. Ce sont des choses que l'on n'observe pas à Bruxelles", explique Bruno-Henri Vincent, avocat spécialiste en droit du travail.

Dans chaque entreprise, c'est le comité pour la prévention et la protection au travail qui détermine ses propres limites. Certains travailleurs sont, par exemple, tenus de porter un uniforme. Mais en cas de forte chaleur, une dérogation est possible.

"Ce qu'il faut, c'est de ne pas chercher à commettre un tort à l'employeur et il ne faut pas que ca devienne grotesque, il faut que tout reste de bon goût. Il faut pouvoir proposer des solutions intelligentes. Il y en a des très belles. Par exemple en Toscane, vous verrez des solutions d'habillement très élégantes et très estivales", ajoute Bruno-Henri Vincent.

En cas d'impossibilité de trouver un arrangement, d'autres solutions existent comme des aménagements de pauses, la distribution de bouteilles d'eau et de couvre-chefs... Le droit des travailleurs définit des règles strictes.

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 15:54)
Le corps de l'Indien de 27 ans décédé à Tomorrowland rendu à sa famille  Voir?

(Belga) Le corps de l'Indien de 27 ans décédé vendredi à l'hôpital universitaire d'Anvers après un malaise à Tomorrowland peut être rendu à la famille du jeune homme, a indiqué lundi le parquet anversois. Il faudra encore attendre plusieurs semaines avant que les analyses toxicologiques ne livrent leurs résultats complets.

Une autopsie pratiquée sur le festivalier avait révélé que le décès était lié à la drogue. L'enquête se poursuit mais le corps du jeune homme peut désormais être rendu à sa famille. La victime s'était sentie mal alors qu'elle se trouvait devant la scène principale du festival Tomorowland, à Boom. L'homme de 27 ans était mort plus tard dans la soirée à l'hôpital universitaire d'Anvers. (Belga)

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 14:45)
Défiance anonyme de 6 politiques contre Charles Michel: en réponse, 45 personnalités du MR réaffirment leur soutien à leur président  Voir?

"Nous, ministres, présidente d'assemblée parlementaire, chefs de groupe et administrateur délégué du Centre Jean Gol du Mouvement Réformateur, rappelons que le MR est pleinement mobilisé dans l'unité et la sérénité pour l'avenir de notre pays, de nos régions et de l'espace francophone", ont affirmé ces personnalités dans un communiqué. "Nous regrettons et condamnons les expressions anonymes qui vont frontalement à l'encontre des valeurs libérales de liberté et de responsabilité. Depuis les élections, les différentes instances se sont réunies à différentes reprises et chacun a l'occasion en permanence de communiquer et de défendre son point de vue", ajoute le texte.

Quoi qu'il advienne, M. Michel ne cumulera pas sa future fonction de président du Conseil européen avec la présidence du MR - un cumul qui est incompatible - et il ne rentre nullement dans les intentions de M. Michel de garder la main en confiant la présidence du parti à un proche.

Les instances apprécieront le calendrier électoral conformément aux statuts, a-t-on souligné chez les libéraux.

... / ... Lire la suite

(22/07/2019 : 14:44)

Dernière mise à jour : 23/07/2019 : 14:45

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 46 membres


Connectés :

( personne )
Recherche



Webmaster - Infos
^ Haut ^